Revenir en haut Aller en bas

Naruto Hentai

Forum interdit aux moins de 18ans.

  • Histoires v1
  • Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    [PV Kyomi Tabaku] Un restaurant en charmante compagnie

    avatar





    Invité
    Invité
    Sam 2 Jan - 23:38
    Voyageur de passage...et plus si affinités.

    Le clair de lune vient révéler la beauté de la forêt alors que la faune sauvage se risque dehors à l’abri de la nuit qui tient normalement le voyageur loin de la route. Même dans un pays aussi stable et puissant que celui du Feu il ne faisait pas bon pour un quidam solitaire de s’aventurer sur les chemins en pleine obscurité. Les brigands ne connaissaient aucune limite et sous couvert des ténèbres ils se sentaient investit du courage qui leur faisait défaut au plein jour. Pourtant en une nuit si magnifique, rendue presque irréelle par la lueur des étoiles par milliers et d’une pleine lune projetant sa lumière d’argent, l’étranger encapuchonné ne s’imaginait pas un instant faire l’objet du moindre guet-apens. A la vérité il ne souhaitait à aucun malheureux de se risquer à l’attaquer car ile ne sentait guère d’humeur à faire preuve de la moindre compassion. Un mince sourire se dessina sur son visage lorsqu’il songea que même d’ordinaire son caractère ne le prêtait jamais à la compassion. Ses formateurs à l’Académie Shinobi du Pays de la Pluie ont fait fort de lui arracher dès l’enfance la moindre notion de pitié ou de remords : une arme ne saurait s’encombrer de cela et il a toujours été un élève très attentif. En échange de son enfance volée il lui a été donnée une longue série de compétences mortelles qu’il a longuement éprouvées au contact du champ de bataille, et après par lui-même dans ses activités personnelles qui lui ont valu d’être frappé du sceau du bannissement. Oui Akira Suuto est un individu dangereux, bien plus mortel que le moindre malandrin pouvant se dissimuler sous les feuillages, et d’autant plus dangereux qu’il est mené par une mission bien particulière.

    Le regard porté vers l’horizon, il pouvait déjà distinguer les hautes murailles du village Caché de la Feuille derrière lesquels résidait son objectif. De rumeur en rumeur, menés par les confidences arrachées par la torture ou les pots-de-vin, toujours sur la trace du célèbre Sanin Orochimaru et surtout de ses travaux, il avait entendu parler de cryptes secrètes dissimulées dans Konoha. Néanmoins bien qu’appâter par la promesse des découvertes qu’il pourrait faire il n’était pas assez fou pour se jeter tête baissée dans ce qui constituait l’un des villages cachés les mieux gardés. Si son expérience du combat et de la clandestinité lui avait appris quelque chose c’était que prudence et préparation sont mères de sûreté. Une rapide reconnaissance de l’état des défenses de Konoha lui permettrait d’éviter de finir dans une chambre d’interrogation aux mains de l’ANBU. Pour le moment il se contenterait de conserver les traits d’un simple voyageur, dissimulant avec soin son chakra, il ne tenait pas si proche du but à tout faire échouer à cause d’une patrouille trop diligente. Ses réflexions s’évanouirent rapidement lorsque ses pas le portèrent jusqu’à ce qui ressemblait à une auberge discrète situé à la périphérie du village. Davantage séduit par ce qui s’apparentait comme un point d’observation idéal que par le « charme » des lieux il entreprit de passer le seuil de l’établissement, prenant garde à conserver son masque d’inoffensif voyageur.

    Les lieux abritaient une population réduite, ce qui n’était pas inhabituel pour une heure aussi avancée mais les rares habitués portaient le gilet caractéristique des shinobis de Konoha, le symbole de la feuille s’étalant sur leur dos. Akira se força à adopter une composition calme et sereine, évitant tout regard insistant ou d’adopter le moindre signe qui le déclarerait comme : déserteur-recherché-ayant-un-plan-louche. Dans son cas cela se limitait à un large sourire aimable et à prendre le siège le plus éloigné de la petite bande, dos au mur. Il retira sa capuche, dévoilant son visage aux traits fins, presque androgynes, laissant les rares gouttes de pluie s’écouler de ses cheveux auburn. Ajoutant à son jeu de théâtre de simple passant il alluma une longue pipe d’un mélange odorant aux fruits, exhalant une longue fumée qui le dissimula suffisamment de temps pour lui permettre d’analyser son environnement. L’endroit était bien tenu pour une simple auberge et ses sens aiguisées pouvait déjà sentir une odeur de cuisine au loin qui le mettait en appétit. Ce fut néanmoins un visage particulier qui retint son attention, quelque chose de délicieux…vraiment délicieux. Il ne mit qu’un court instant pour l’identifier comme la tenancière des lieux : une jeune femme d’allure simple mais qui n’était pas sans avoir une certaine forme de noblesse dans sa démarche et son maintient. Il devinait un caractère certain chez cette adorable blonde dont les yeux couleurs améthyste excitaient quelque chose en lui. Malgré lui certaines pensées épicées lui vinrent en tête, comme toujours elles lui venaient de plus en plus aisément depuis un certain temps. D’un geste souple de la main il lui intima de venir à sa table et choisi une formule respectueuse pour s’adresser à elle, la dénudant du regard au passage, une lueur amusée dans ses yeux verts.

    - Bien le bonsoir ! Je pense passer commande dès à présent. Je pense que vous avez des spécialités à proposer. Il pointa du menton les shinobis de Konoha et ajoute l’air innocent. Ces personnes seront ici longtemps ?
    © 2981 12289 0
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar





    Invité
    Invité
    Dim 3 Jan - 5:15
    C'était une nuit absolument superbe dehors. Une douce brise fraiche pouvait se faire sentir, sans devenir glaciale insupportable. C'était très agréable. À l'intérieur de son établissement, quelques ninjas de Konoha étaient présents, les plus tardifs qui rentraient de mission ou n'avaient rien de mieux à faire. Rare étaient les gens qui se présentaient dans son restaurant à cette heure, hormis les voyageurs de temps en temps qui cherchaient un abri pour la nuit, car son restaurant était également une auberge contenant quelques chambres à l'étage, une dizaine tout au plus. Les fenêtres avaient été ouvertes pour éviter la surdose de chaleur à l'intérieur, car malgré tout, son établissement était assez spécial. Les chambres pouvaient également servir à autre chose, pour ceux qui commandaient le menu spécial, beaucoup plus cher certes, mais dont le prix en valait la peine.

    Comme il n'y avait plus beaucoup de clients à cette heure, les employés étaient tous rentrés chez eux, et Kyomi assurait donc le service elle-même. Un certain ninja-copieur attirait particulièrement son attention en fait, même si elle n'en laissait rien paraître. Ils étaient venus en petite bande, ayant préféré commander une assiette de sushi normale plutôt que le menu spécial. La plupart revenaient de mission, et étaient sans doute trop épuisés pour avoir une jolie femme à leurs pieds pour la soirée. Enfin, elle n'était pas là pour dire aux clients quoi prendre dans son menu quoi.

    La porte s'ouvrant fit tinter une petite clochette qu'elle avait posé au-dessus de celle-ci pour ne jamais manquer l'arriver d'un client. N'étant pas une ninja, elle ne ressentit en rien chakra ou autres trucs du genre que tentaient de cacher l'inconnu qui venait d'arriver. Pensant simplement à un voyageur, la jolie blonde le regarda s'installer à une table, et ne pas attendre très longtemps avant de lui faire signe. Un petit hochement de tête lui fit donné en guise de salutation. Comme elle était occupée à servir du sake au groupe de ninjas de Konoha, elle termina sa tâche et vint ensuite accueillir son nouveau client comme il se devait, posant un verre de sake devant lui, qui était automatiquement inclus avec toute commande.

    - Bonsoir jeune voyageur. Je m'appelle Kyomi et je serai votre hôte pour la soirée.

    Répondit-elle avec un charmant sourire qui laissait démontrer l'éducation plutôt spéciale qu'elle avait dut recevoir, car elle était terriblement calme pour une jeune femme dans un village ninja. Une douce musique japonaise traditionnelle jouait en arrière-plan, pas trop forte pour que les gens puissent s'entendre parler, et de nombreuses bougies allumées avaient été placées un peu partout dans la pièce. C'était un endroit qui respirait le Zen.

    - Je ne saurais vous dire, mais comme ils sont ici depuis un moment déjà, j'imagine qu'ils ne devraient pas tarder à partir. Si vous n'êtes pas très à l'aise, je peux vous emmener dans une pièce réservée aux menus spéciaux de mon restaurant.

    En effet, il y avait possibilité de commander de simples sushi. Sois des assiettes mixtes déjà préparées en «numéros spéciaux» sur le menu, soit de commander directement à la carte ce que les clients voulaient, ou encore de prendre l'option sushi à volonté, et de commander tout ce qu'on voulait pour une soirée complète. Sinon, il restait le «menu spécial» qui consistait en un repas de sushi pour plusieurs, placé sur une femme -ou un homme- totalement dénudé et ligoté. C'était un menu plutôt érotique, et prendre cette option donnait l'occasion aux clients et clientes de s'amuser un peu après le repas, car les femmes et hommes travaillant ici étaient tous consentants et venaient ici pour être payés tout en s'amusant. Donc normalement, pour donner de l'intimité à ses clients qui prenaient le menu spécial, Kyomi avait prévu des pièces plus intimes dans une autre section du restaurant. À cette heure, il n'y avait déjà pas beaucoup de clients, donc elle pourrait le transféré dans une de ces pièces s'il ne se sentait pas à l'aise. Bien sûr, aucun combat n'était toléré dans son restaurant. Tout ninja qui y entraient étaient prévenus. Les bagarres, c'était dehors. Dans son cas, elle voyait les clients comme, justement, des clients, et non pas des ninjas ennemis, peu importe d'où ils venaient.
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar





    Invité
    Invité
    Dim 3 Jan - 23:32
    Voyageur de passage...et plus si affinités.

    De près la jeune femme se révélait encore plus appétissante qu’il n’avait pu le constater au loin. Il ne se cacha pas pour suivre la courbe de ses hanches, devinant une poitrine ferme derrière son vêtement exquis et raffiné. Une brève image lui traversa l’esprit de son hôtesse en position…enflammée, laissant court à son imagination galopante, se contraignant à faire taire ses nerfs à fleur de peau en tirant de nouveau le long de sa pipe fine. Il exhala un mélange odorant de feuilles et de fruit rouge avant de considérer un moment la proposition aimable de la jeune femme. Il pesa rapidement le pour et le contre. Quitter la pièce alors même qu’il venait d’arriver pouvait apparaître des plus suspects, et il ne tenait pas à apparaître sur leur radar. De l’autre côté si on lui proposait si aimable la chose…Tout à son hésitation il leva un sourcil en entendant le mot « menus spéciaux ». Piqué de curiosité le déserteur du Pays de la Pluie se saisit d’un menu afin de mieux s’informer, suivant de l’œil le groupe de shinobis du village caché de la Feuille, dont un des membres de l’équipé venait de glisser son regard sur lui, presque soupçonneux. S’obligeant à ignorer l’attention dont il faisait preuve, le nukenin s’occupa de son futur dîner et sourit intérieurement en constatant l’étendue de la gamme, pour le moins exotique et inhabituelle, de ce qui lui était proposé. Ce « menu spécial » n’était rien moins qu’une invitation à la tentation : l’idée de manger du poisson cru à même le corps nu d’une femme, ou même d’un homme il ne restreignait guère ses horizons, avait quelque chose d’horriblement tentant et de curieux. Il glissa le regard sur son hôtesse, se demandant si elle proposerait de sa personne pour ce…repas. Akira néanmoins se retint de faire la moindre suggestion lourde, il ne s’était en effet jamais compté au nombre de ces grossiers personnages qui pensaient les femmes acquises à leur cause par la seule force d’une remarque osée et vulgaire.

    Non. Pour lui, au même titre que la traque ou le combat, attirer une femme ou savoir gagner ses faveurs était un art consommé. Entre manier la langue ou jouer du poignard il n’y avait guère de différence, dans les deux cas il s’agissait de faire sien autrui. Sur cette évocation à la poésie limitée, il se leva en prenant les mains de son hôtesse avec un respect mêlé de proximité, une manière de s’affranchir des barrières pour gagner son respect.

    - Je vous en prie faites donc cela. Je dois avouer que votre offre m’apparaît pour le moins très appétissante et singulière. J’imagine que vous avez dû beaucoup hésiter avant de proposer pareils menus ? J’espère que les « dérapages » de certains clients ne sont pas fréquents.
    Dit-il en lui intimant poliment de lui montrer le chemin, tandis qu’il la suivant silencieusement, tâchant toujours de se soustraire au regard de plus en plus insistant du shinobi.

    - Puisque je vais avoir le plaisir de votre compagnie pour mon repas je crois qu’il serait bon de vous donner mon nom : Akira Suuto, voyageur de passage. Puis-je m’enquérir du vôtre ?

    A peine sa question posée qu’une main étrangère se posait sur son épaule. Akira réprima son réflexe de dégainer son kunaï pour lui planter dans la gorge. Contrairement à la croyance populaire il était bien plus difficile de se retenir de tuer un homme que de trouver la force de conviction nécessaire pour en exécuter un…du moins dans la logique d’Akira. Il se contenta à la place d’offrir un visage souriant et aimable, en espérant qu’il espérait trompait son monde, pour être rapidement détrompé par la suspicion silencieuse qu’il pouvait lire dans le regard de son gêneur. Il le devinait Chuunin, un simple soldat dont la vie devait se résumer à des patrouilles répétitives et ennuyeuses. Mettre un terme à son existence serait sans aucun doute un bienfait, songea le nukenin dans une moquerie intérieure.
    - Je te connais non ? Lui adressa l’imprudent ninja.
    - Je ne pense pas monsieur, je suis un simple voyageur, et madame va me conduire à ma table à présent…n’est-ce pas ?
    Dit-il en se tournant vers son hôtesse, cherchant son support. Assurément elle n’allait pas se priver de sa chance de gagner son pain pour le menu qu’il était prêt à payer en lui créant des ennuis…surtout que pour le moment il n’avait rien fait pour mériter pareil sort.                                      
    © 2981 12289 0


    Spoiler:
    Si je suis trop long hésite pas à me le dire ^^
    Revenir en haut Aller en bas
    avatar





    Invité
    Invité
    Mar 5 Jan - 2:11
    La jolie blonde était là devant lui, se tenant aussi droite et fière que possible, mais avec la tête un peu inclinée en guise de «soumission» également. On lui avait tout appris pour être une parfaite geisha, une parfaite épouse qui comblerait son futur mari en tous points. Le voyant hésiter, elle devina bien qu'il ne devait pas être qu'un simple voyageur. Elle n'était peut-être pas une kunoichi, mais elle n'était pas idiote non plus. Pourquoi avait-elle eut cette déduction ? Pour la simple et bonne raison qu'il avait hésiter avant même de voir ce en quoi consistait le menu spécial. Bien sûr, s'il aurait hésiter après, elle aurait pu comprendre que c'était une hésitation à mettre autant d'argent dans un repas... car elle n'allait pas mentir, c'était cher.

    Mais la jeune femme remarqua la lueur intéressée dans les yeux de l'homme, qui accepta finalement son offre. Se penchant pour agripper le verre et la bouteille de Sake, elle se redressa ensuite pour commencer à marcher doucement vers le fond de la pièce, où de longs rideaux rouges semblaient couvrir les «murs». Mais en fait, derrière ces rideaux, il y avait quatre accès à des pièces insonorisées. L'homme posa des questions sur le déroulement de ses menus spéciaux. Il arrivait oui que les clients ne respectaient pas les règles de bonne conduite envers les employés qui servaient de plat, mais c'était plutôt rare.

    - Et bien généralement mes employés qui servent pour ce genre de menus savent à quoi s'attendre. Avec le prix du menu, le corps de l'employé peut être touché, caressé... sans pénétration. L'employé se réserve le droit d'offrir ce supplément ou non.

    Alors qu'elle passait doucement devant la table des shinobis de Konoha, l'un d'eux attira son attention, sans doute pour vouloir la facture ou quelque chose de plus. Elle tourna la tête vers lui doucement en souriant.

    - Je vais placer monsieur et je viens vous voir tout de suite, ce ne sera pas long...

    Elle n'eut à peine le temps de finir sa phrase qu'un des shinobis s'était levé pour venir apparemment vérifier ses propres soupçons par rapport au «voyageur» qui était en sa compagnie. Mais vu le ton qu'il avait utilisé, Kyomi vit bien que ce n'était pas simplement pour faire gentil qu'il était venu lui poser cette question. Elle se contenta de lui jeter un regard qui en disait long, assez pour qu'il n'insiste pas auprès de son client. S'il voulait lui régler le portrait, le questionner, ou autre... il allait devoir attendre qu'il aie terminé son repas.

    - Oui, suivez-moi monsieur...

    La jolie jeune femme conduit alors l'homme derrière les rideaux, poussant un peu l'un d'eux pour y voir la porte, qu'elle ouvrit doucement. Laissant l'homme passer devant, celui-ci pouvait voir une table au centre, ronde, plutôt large, avec des coussins servant de siège autour de la table, comme dans les coutumes plus anciennes. Des bougies étaient posées un peu partout, éteintes. Kyomi ne recevait pas des clients pour ce genre de menus à ces heures tardives normalement, alors elle alluma elle-même les bougies, et mit un peu d'encens aphrodisiaque pour l'ambiance, qui ne dégageait pas un parfum très fort, juste pour dire que c'était agréable.

    - Installez-vous.

    Le laissant s'installer, elle posa le verre de Sake et la bouteille sur la table ensuite. Comme ce menu coûtait cher, elle glissa une feuille devant lui avec un petit crayon, qui était le menu de sushis en sois, pour qu'il puisse commander les sushis de son choix, et la position dans laquelle il voulait recevoir son plat, soit l'employé en question. Il avait également le choix entre homme ou femme. Tout était bien écrit, et les positions étaient même illustrées. Tout ce qu'il y avait à faire, était de cocher ses préférences.

    - Je vous laisse choisir votre repas, je reviens dans quelques instants.

    Pendant qu'il choisissait, elle retourna terminer de servir le groupe de shinobis, qui n'avaient plus rien d'autre à commander, et qui se contentèrent de payer le tout et de partir, affirmant qu'ils allaient revenir cette semaine. Kyomi était contente, car les gens semblaient apprécier son restaurant. Le groupe désormais partit, elle revint voir son client dans la pièce spéciale.

    - Avez-vous terminé votre sélection ?


    Spoiler:
    Non non, j'aime ça les longs textes, c'est plus détaillé ^^
    Revenir en haut Aller en bas





    Contenu sponsorisé
    Revenir en haut Aller en bas
    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Naruto Hentai
  • Histoires v1
  • -
    Sauter vers:
    La date/heure actuelle est Lun 24 Sep - 23:09